L'art français de la guerre

de Alexis Jenni

"Alexis Jenni a ainsi fini par écrire un livre qui est à la fois une réflexion complexe et profonde sur "la pourriture coloniale", sa manière d'infecter, encore et toujours, la société française, et un roman d'aventures. Sans y voir de contradiction. Dans l'ensemble, de toute façon, cet homme solaire et sympathique semble disposé à accorder les prétendus inconciliables. Arrivé à la lecture, adolescent, par la science-fiction (l'un de ses premiers manuscrits, refusé, s'apparentait à ce genre), il ne jure désormais que par une littérature "formelle, un peu abstraite, où tout se joue dans la manière de vibrer la phrase", avec Pascal Quignard pour idole... mais il a écrit un livre à haute teneur romanesque, bourré de personnages et d'histoires."

tiré du site Le Monde.fr , 03/11/11